69663030La première fois que je suis déçue par Eric Emmanuel Schmitt…

Concerto à la mémoire d’un ange, édité en 2010 est un court recueil de nouvelles dressant tour à tour les portraits d’une vieille folle éprise d’un jeune curé, d’un marin père de famille, d’une femme de président esseulée, d’Abel et Cain modernes…

Comme fil rouge, Sainte Rita accompagne chacun de ce spersonnages plus ou moins farfelus.

Il n’y a pas le rire que l’on trouve dans certains des bouquins de Schmitt, pas la passion qu’on nourrit en lisant d’autres de ces livres. C’est sympa, ni plus ni moins, vite lu. De lin le seul qui m’a déplu.

One response


Do you want to comment?

Comments RSS ?

Je commence à découvrir cet auteur, je vais donc t’écouter et passer mon chemin sur celui-ci.
(Et comme toi j’ai adoré La Part de l’Autre!)

9 janvier 2013 13:51

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.